P2B : les gros bras sont toujours dans le coup

Les ténors ne se sont pas fait surprendre en cette journée de reprise malgré la qualité de l’opposition parfois solide.

Vincent COPPENOLLE
 Vivien Guyot et Templeuve ont cravaché pour battre Maffle.
Vivien Guyot et Templeuve ont cravaché pour battre Maffle. ©ÉdA – 60410985108

Enghien avait toutes les raisons de se méfier du déplacement à Quaregnon C mais a évité la mauvaise surprise. "À la fin du premier quart, c’était 8-25, les Borains avaient marqué deux triples. On a ensuite géré notre avance et profité des circonstances pour donner du temps de jeu à nos quatre U17, explique le coach Laurent Wilmus qui s’était servi d’un amical en semaine pour travailler des détails. On s’attend cependant à quelques semaines plus compliquées. On rencontrera successivement Fraternité, Leuze, Stambruges, Wasmuël. Il faudra être à 100% pour rester premier."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...