Avec un Sekou Kone complètement ressourcé, ça en Jette un maximum !

Auteur d’un triplé dimanche face à Jette, le joueur offensif d’Acren a profité de la trêve hivernale pour retourner voir ses proches en Italie. Une parenthèse hors foot qui ne lui a été que bénéfique.

Loïc Defoort
 On distingue facilement Youdjouen, Mayele, Conde et Baelongandi, moins Kone qui se cache un peu et pourtant, on n’a vu que lui dimanche.
On distingue facilement Youdjouen, Mayele, Conde et Baelongandi, moins Kone qui se cache un peu et pourtant, on n’a vu que lui dimanche. ©ÉdA – Loïc Defoort – 60400414394 

Les Acrenois devaient se reprendre, ils l’ont bien fait ! En avant-match, leur coach avait confié avoir senti "de l’entrain" lors des séances de la semaine précédant la venue de Jette et on avait volontiers donné le bon Dieu sans confession à Fabrice Milone avant de constater les dégâts d’une première période achevée sur le score de 0-2 malgré une domination territoriale. "Mais cela ne sert à rien de disposer du ballon si on ne sait pas quoi en faire valablement dans les 30 derniers mètres", soulevait le membre du staff d’entraîneurs. On ne pouvait lui donner tort !

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...