L’athlète des deux mois: le gant d’or dans les mains de Nicolas Becq

Il ne pouvait en être autrement, tant le pelotari de Thieulain a fait étalage de sa classe tout au long de la saison.

L.D.
 La saison de Nicolas Becq a juste été phénoménale avec Thieulain.
La saison de Nicolas Becq a juste été phénoménale avec Thieulain. ©ÉdA – 60173654919

En foot, vous connaissez le soulier d’or, et en balle pelote, il y a le gant d’or, qui récompense, comme vous vous en doutez, le meilleur pelotari de la saison. Concernant cette récompense individuelle, il arrive parfois que le nom du vainqueur fasse grincer des dents car, pour beaucoup, le résultat du scrutin ne reflète pas la réalité du terrain. Cette année, aucune polémique n’a été possible car la victoire de Nicolas Becq ne se discutait absolument pas, tant le joueur de Thieulain a littéralement porté son équipe vers le titre de champion de Belgique, un succès sur la Grand-Place de Bruxelles et les tournois glanés durant l’été, dont le Huit de Septembre.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...