Rétro 2022 en Wapi: En mai, la faillite de l’Excel 13 ans après, le derby tournaisien revit

Une dernière journée d’anthologie en P1, la colère du TriGT aux Chaufours et la victoire d’Ath en Coupe du Hainaut, cela s’est aussi passé en mai.

Arnaud Smars

Il ne faut pas chercher loin l’information principale de ce mois de mai. Le 10, le C-Sar rejette l’appel de l’Excel Mouscron et confirme l’absence de licence pour les Hurlus. Au mieux, le club est relégué en D2 amateurs avec trois points de pénalité. Mais personne n’est dupe au Canonnier. Le soir-même, de nombreux supporters rejoignent le stade pour chanter une dernière fois pour leurs couleurs. Des couleurs abandonnées pour le noir de circonstance. Car tous sont certains que l’on assiste à l’enterrement de leur matricule. Malgré de dernières tentatives infructueuses, dont une piste suissesse, l’inéluctable tombe le 31 mai. Le conseil d’administration prononce la faillite du matricule 216. Treize ans plus tard, Mouscron vit un nouveau drame footballistique et social. Car il ne faut pas oublier derrière ça que plusieurs personnes ont perdu leur emploi… Merci aux fossoyeurs du club…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...