Pierre Denays à Meslin

Six jours plus tôt, à Rumes, on avait connu des conditions quasi printanières mais samedi à Meslin, on était bien en automne: de la pluie et du vent froid. De nombreux coureurs nous ont parlé de la bravoure des bénévoles répartis sur le parcours. Car eux, contrairement aux coureurs, ne bougent pas… Ils étaient 441 concurrents au départ, précédés par Luc François en handisports. Parmi les 50 nouveaux inscrits, on relevait trois Français, un néerlandophone, deux habitants de Meslin, et cinq de la région. 439 arrivées ont été enregistrées. Pierre Denays a ces derniers temps privilégié les courses de l’ACRHO pour travailler son tempo en vue de la 42e édition du marathon de Valence du 4 décembre.

Jean-Luc DEBAISIEUX
 Dès le départ, Pierre Denays a clairement indiqué ses intentions…
Dès le départ, Pierre Denays a clairement indiqué ses intentions… ©ÉdA – Jean-Luc Debaisieux

Après s’être imposé sur les routes de la Foulée anvinoise début avril, Pierre est revenu sur les routes de l’ACRHO à Ellezelles pour y décrocher un nouveau succès. Puis a remis cela lors des 10 km de Templeuve où il avait tenu une moyenne de 3.02 au kilomètre. Il enchaîna successivement trois victoires à Gaurain (3.03), Bléharies (3.07) et au Mont de la Trinité (3.27). Pour avoir une idée: 3.10 au kilomètre correspond à un chrono de 2.13.37…