P3B: Harchies ne rime plus avec gâchis après son 9 sur 9

Après quelques semaines compliquées, l’équipe d’Harchies-Bernissart a bien redressé la barre ces dernières semaines et vient d’aligner trois victoires à la suite. Ce neuf sur neuf permet aux troupes de Jean-Charles Fabrel de remonter à la deuxième place du classement alors qu’une très grosse quinzaine attend le groupe. « On ne peut pas dire que l’orage est passé et que tout va désormais bien mais il y a effectivement beaucoup de progrès, notamment dans la façon dont nous parvenons à faire la différence en fin de partie, commente le coach qui sait que le jeu est encore perfectible. Que ce soit contre Belœil, Flénu ou Ghlin, nous aurions pu tuer le match bien plus tôt. Au contraire, on se fait peur inutilement et il faut encore progresser sur ce point. »

V.C.

Dans une série décidément riche en rebondissements, Harchies-Bernissart profite même du premier revers de Casteau, battu à Pommeroeul, pour se rapprocher du leadership. "C’est effectivement très plaisant de jouer dans une série où les gros bras ne sont jamais à l’abri. Ce week-end, le nul entre les Francs Borains et Genly nous a également été profitable mais on ne va pas s’emballer car les deux prochaines rencontres vont être particulièrement difficiles. Nous redoutons d’ailleurs particulièrement le match de dimanche contre Hyon puisque nous serons particulièrement déforcés. En plus des blessés, nous enregistrons quatre suspendus suite à la grande distribution de cartons de ce week-end. Pourtant, mes joueurs étaient bien conscients qu’il fallait être prudents en vue des prochaines échéances. J’aurai beaucoup de joueurs au profil similaire parmi les absents, ce qui n’est pas rassurant", poursuit Jean-Charles Fabrel qui espère récupérer du monde pour le derby à Pommeroeul. "Ce sera comme toujours une rencontre particulière. L’an passé, nous jouions devant plus de 300 spectateurs et Pommeroeul revient bien dans le coup, histoire de prouver que l’équipe n’est pas à sa place au classement actuellement."