Les deux équipes du Skill et du PVTM battues

Au Skill, la N2 était bye. La N3 a, elle, perdu à domicile contre Poperinge (0-3). « La réception a pris l’eau, déplore Franky Dor. Pourtant le groupe me semblait être bien dans sa tête. On vient de rater une occasion de prendre des points ».

PVA

En Promotion, le derby entre l’OTT et le PVTM a tourné à la correction pour des Mouscronnois qui n’ont rien montré (3-0). "Je n'ai pas grand-chose à dire, si ce n’est qu’il y avait au moins deux classes d’écart entre les équipes, admet Nicolas Anrys. On n’a pas existé pendant les deux premiers sets et au troisième, on a simplement profité d’un léger relâchement en face". Propos confirmés par Yvan Cuvelier. "On n’a pas fait un grand match. Je pense que pour faire du beau volley, il faut être deux. Il ne faut jamais être trop méchant avec l’adversaire, mais quand même, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit si faible". Dans la même série, le VPC s’est incliné à Nivelles (3-1). Sébastien Baudry pense pourtant qu’il y avait de la place pour y glaner un point. "Dommage qu’on ne parvienne pas à mieux gérer le money time du premier set, regrette le coach frasnois. On l’aborde en étant devant. Mais on ne réussit pas à le finir en commettant quelques fautes directes parfaitement évitables".