Les supporters tournaisiens ont bon cœur

Quatre défaites suivies d’autant de succès, Tournai ne fait pas les choses à moitié ! Tout en jouant avec les nerfs de ses fans.

Nicolas NORTIER
 Regard vers l’objectif pour Dassonville. Akhal ne passe pas!
Regard vers l’objectif pour Dassonville. Akhal ne passe pas! ©ÉdA – 60299416532

Steve Dessart, l’entraîneur de Jodoigne, se posait exactement les mêmes questions que son homologue tournaisien par rapport à la différence de comportement entre les mi-temps. "C’est assez incompréhensible: alors qu’on avait envie de bien rentrer dans le match, tout ce que l’on avait demandé avant la partie n’a pas été respecté. On avait dit que Tournai était dangereux sur phases arrêtées et on a donné de multiples possibilités à nos adversaires. On encaisse sur un premier coup franc pas bien tiré – c’est typique d’une équipe qui doute. Par contre, les changements opérés à la pause ont été bénéfiques, je suis extrêmement fier de la réaction offert par mes joueurs après le repos. Si le marquoir avait indiqué 3-3, personne n’aurait rien trouvé à redire…"