La différence en faveur de Maffle après la pause

Avec deux victoires, Arlon n’est certainement pas l’équipe la plus redoutable de la série mais les troupes du président Matthys avaient raison de se méfier de ce très long déplacement. « C’est en effet une longue route mais on a été bien reçu et Arlon développe de chouettes qualités avec une équipe très jeune et rapide », narrait Patrick Verdun qui devait composer avec quelques contretemps, Jules Andriens s’étant bloqué le cou alors qu’Antoine Meunier s’occasionnait une entorse en début de match. Si le premier quart est équilibré, Maffle prend doucement la direction des opérations pour tuer tout suspense après la pause. « On a resserré la défense et infligé un 4-22 qui nous a mis sur le velours. Ce bilan de cinq victoires est inespéré, on croise désormais les doigts pour continuer à prester de la sorte le plus longtemps possible. » Place au match de dimanche contre Ensival ! V.C.

V.C.

Scores: 24-24, 41-47, 45-69, 65-83. JSB Maffle: Laloy B. 14, Meunier A. 0, Laloy Z 30, Sluys 4, Majchrzak 0, Meunier M. 6, Andries 3, Delfante 12, Boudry 2, Vilette 11.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.