Destrain: « J’aurais pu être pendu ! »

Le milieu de terrain tournaisien a eu les possibilités pour faciliter la victoire de ses couleurs. Raté mais sans aucune conséquence !

N.N.

Une énorme occasion à une minute du repos – bravo à De Vriendt pour sa belle intervention ! – une autre à douze minutes du terme – tir de peu à côté – Malory Destrain a été dans tous les bons coups offensifs des Sang et Or sans réussir à ouvrir la marque ou à installer ses équipiers dans un cocon rassurant. "J’avoue avoir poussé un vrai ouf de soulagement au coup de sifflet final parce que si Onhaye avait égalisé, j’aurais mal dormi, j’aurais mérité d’être pendu, sourit le milieu de terrain tournaisien. La réussite offensive me boude à la finition pour le moment, ce n’est pas faute de la travailler aux entraînements. Dès que le premier but sera inscrit, je suis sûr que le reste suivra. On a vraiment réalisé une belle performance face à un adversaire solide. On a fait le job avec un gros bloc défensif en seconde période après l’ouverture du score. Un véritable esprit d’équipe où chacun s’est battu pour l’autre. En première période, Onhaye nous a mis en difficulté sur ses sorties de balle ; on a pressé plus haut après le repos tout en faisant le gros dos quand on a ouvert la marque. On a tenu, ce succès face à une équipe du top cinq prouve qu’on est de retour."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.