Auguste Boyon, empereur de Beneleague

Champion de Belgique à l’issue d’une finale de play-off complètement dingue, le Tournaisien du club de Visé n’a pas manqué son retour au pays et porte déjà un regard sur la prochaine saison marquée par un Mondial.

Interview : Loïc Defoort
 Auguste le handballeur culminant à près de 2 m, félicité par son basketteur de frère Achille.
Auguste le handballeur culminant à près de 2 m, félicité par son basketteur de frère Achille. ©Com.

Ils ne sont pas nombreux, nos sportifs régionaux, à pouvoir se targuer d’un titre de champion de Belgique. Encore moins dans un sport collectif! Il y a deux semaines, on a signalé l’avènement de Visé et de son Tournaisien Auguste Boyon au faîte du handball belge. Entre un titre à fêter et des examens en kiné à présenter, le temps est vite passé mais on ne pouvait pas ne pas revenir sur la performance d’un joueur qui a réussi son retour en Belgique, après avoir été formé à l’Estu Tournai puis au centre de formation de Dunkerque, avant de vivre le hand pro à Aix-en-Provence et à Nice.