Contraste au Skill, sans surprise ailleurs

Alors que la N2 du Skill a déçu, il en a été autrement pour sa promotion. Résultats logiques chez les autres avec une descente au PVTM.

PVA

Dans les séries nationales, c’est la nationale2 du Skill Tournai qui a déçu le plus en terminant à l’avant-dernière place d’un championnat d’un niveau plus relevé que prévu. "C’est vrai qu’avec le recul, notre objectif de départ, qui était de figurer dans la première partie du tableau, était peut-être un peu trop rapide , avoue Julien Leturcq. On a été surpris par la qualité de certains adversaires qu’on ne croyait pas aussi bons. Et même si on s’est maintenus plus vite qu’il y a deux ans, juste avant l’arrêt lié au Covid, on attendait malgré tout plus de la part des joueurs de ce groupe. C’est donc particulièrement décevant" , reconnaît le directeur technique du club tournaisien.