Les Havinnoises ont fait le travail, mais non sans casse

Samedi dernier, il restait un match à jouer pour Havinnes, le retour de son duel des barrages face à Chastre B. On vous rappelle qu’à l’aller, l’ASC s’était incliné 3-1. Au prix d’une solide prestation à Rumillies, il a inversé la tendance, s’imposant 3-1 grâce au doublé de Laura Bouttiaux et une rose de Coline D’Haeyer. « Égalité parfaite au terme des deux matches mais personne ne savait s’il fallait tirer les pénos ou pas, rigole la coach havinnoise Sandrine Van Herzeele. On l’a fait pour dire qu’il y ait un vainqueur. Ce fut interminable : 4-4 à l’issue des dix premières tireuses ; 8-7 au final en notre faveur ! Même si on a encore manqué de réalisme devant – ça doit être 6-0 –, on termine bien la saison en gagnant ce barrage des treizièmes. On est donc désigné comme le quatrième descendant de N2 vers les séries provinciales, ce qui nous laisse très peu de chance de nous maintenir, reconnaissons-le ! »

L.D.
 C’est une véritable agression dont a été victime Fanny Amorison.
C’est une véritable agression dont a été victime Fanny Amorison. ©ÉdA – Loïc Defoort

Il faudrait en effet que sept champions de P1 – il y a dix provinces! – refusent la montée en N2. Ou que des équipes qui évoluaient cette année en nationale disparaissent… "D’après ce qu’on entend, il n’y aurait que trois refus au niveau des montées et je vois mal plusieurs équipes de nationale arrêter."