Le club de Lessines a transformé l’essai

Les finales nationales pour jeunes organisées à Lessines ont été suivies par plus de mille spectateurs et ont été un gros succès.

Philippe Varrasse
 Le volley, une histoire de famille chez les Vandercappellen.
Le volley, une histoire de famille chez les Vandercappellen. ©ÉdA – 502110874347

Organisées par le Volley Club de Lessines-Flobecq pour la première fois de son histoire, les finales nationales se sont déroulées à Lessines le week-end dernier. Et pour un coup d’essai, ce fut tout simplement un coup de maître! Les avis étaient ainsi unanimes chez les participants, les spectateurs ou les dirigeants de la fédération. "À chaud, le bilan est super-positif , souriait Nicolas Rombaut, coordinateur de l’événement. On a eu effectivement un gros retour des gens qui ont apprécié par exemple la remise des prix animée par les fanfares de Ghoy et d’Ollignies ou encore le système de navette permettant de faire le lien entre les deux sites du tournoi. C’est un plaisir que je veux évidemment partager avec la soixantaine de collaborateurs qui ont fait en sorte que cela soit une telle réussite. Outre les membres du club, l’équipe organisatrice a été rejointe par des anciens qui ont marqué la vie du club en leur temps. Parmi ceux-ci, j’épinglerai quelques noms parmi tant d’autres: Sandrine Hans dont le papa Jean-Marie a été l’âme du club durant tant d’années, Luc Flament et Manu Neufkens, ou encore Georges Vandercappellen dont la petite fille a défendu avec brio les couleurs du club en catégorie pupilles."