Le terrain constituera-t-il un avantage?

Le terrain molenbaisien n’a plus rien du billard qu’il a été alors que Belœil a, lui, hérité de ce qu’il voulait en jouant à domicile.

 Belœil et Molenbaix jouent tous les deux à domicile et peuvent se retrouver en finale.
Belœil et Molenbaix jouent tous les deux à domicile et peuvent se retrouver en finale. ©ÉdA – 502090488174
Laurent BECQUART

Sur le papier, Belœil a connu, lundi, le tirage au sort le plus favorable car non seulement son coach Sébastien Terlin a vu ses vœux être exaucés en jouant à domicile mais il recevra, en sus, l’adversaire qui est le plus abordable en regard du classement. Solre doit en effet sa présence à une excellente seconde tranche et… à un sauvetage acquis lors de la dernière journée de compétition. Les Unionistes partiront donc favoris mais il faudra néanmoins se méfier d’une formation en devenir grâce des jeunes doués. Dès lors, l’expérience belœilloise fera-t-elle la différence comme au cours de la phase régulière?