Week-end à Nanterre ou à Bucarest pour Émile, Leni, Lola, Orane et Hichem

Au-delà de Loïs Petit qui a de nouveau brillé en seniors en European Cup, gagnant à Sarajevo quinze jours après l’avoir déjà fait à Debrovnik, plusieurs de nos plus jeunes judokas ont pris part à des compétitions internationales, sous l’égide de la fédération francophone. En U18, c’est à Bucarest que la manche de Coupe d’Europe se déroulait. Orane Duquennois et Hichem Guenfoud étaient du voyage en Roumanie. La première citée, en moins de 63 kg, en était au stade de la découverte d’un tel niveau. L’affiliée du Top Niveau a été battue d’entrée de jeu par l’Israélienne Chamra mais aurait pu très bien passer au regard de la qualité de son combat. En moins de 55 kg, Hichem, du Kanido Herseaux, a alterné victoires, face au Roumain Chirila et à l’Israélien Wingarter, et défaites, contre l’Azéri Orujzade et au Serbe Milanovic, pour une journée positive.

L.D.

Pour les U21, c’est à Nanterre que ça se passait. En moins de 52 kg, Lola Fache, du Kanido, a été battue deux fois, par la Française Devictor, numéro 1 mondiale, puis l’Espagnole Perez Pacheco. Du côté des garçons, en moins de 60 kg, on avait un duo tournaisien. Si Leni Raquet du Kano a dû baisser pavillon dès son premier combat face au Français Ignaczak, Émile Merdin du Top Niveau a d’abord doublé la victoire, face à l’Allemand Sieg et le Géorgien Otiashvili, avant de s’incliner face à l’Azéri Karimli. En repêchages, il dominait l’Espagnol Garcia Vicente mais il chutait face au Français Adriano, pour se classer septième.