Pas d’euphorie, pas de pleurs non plus

Monceau ayant décroché de façon méritée le titre, Molenbaix accompagne finalement Belœil au tour final, le Pays Blanc respire, Péruwelz finit bien et Biévène quitte la série sur une bonne note.

Laurent BECQUART
 Alors que la compétition n’est pas terminée pour deux de nos représentants, Monceau est, lui, assuré de monter, une promotion qu’il a savourée à Belœil.
Alors que la compétition n’est pas terminée pour deux de nos représentants, Monceau est, lui, assuré de monter, une promotion qu’il a savourée à Belœil. ©ÉdA – Frédéric de Laminne

Ronny Roelen a quitté la P1 en évitant une nouvelle défaite, condamnant ainsi Houdeng. "Je suis très satisfait de la mentalité exemplaire des gars qui ont achevé la saison sur une bonne note. Houdeng a certainement eu de meilleures occasions mais il a oublié de les concrétiser. Mais je pense que le nul est logique au bout de nos dernières nonante minutes en P1."