Chièvres continue sans Nicolas Dangriaux

Après avoir assuré le maintien mais lassé par les attitudes de certains joueurs, le coach chiévrois fait un pas de côté.

Vincent COPPENOLLE
 Les Chiévrois disent au revoir à leur coach, lassé par des faits qu’ils ne cautionnent pas.
Les Chiévrois disent au revoir à leur coach, lassé par des faits qu’ils ne cautionnent pas. ©ÉdA – 501778298947 

Malgré des victoires contre Belœil B et Casteau qui ont eu le don de faire oublier la déroute subie face à Lens, Nicolas Dangriaux a décidé cette semaine, à quatre journées de la fin du championnat et avant un duel à Meslin B, de jeter l’éponge. Le coach chiévrois avait fait part de sa profonde tristesse après les incidents survenus il y a près de trois semaines, quand plusieurs joueurs en étaient venus aux mains pendant la mi-temps de ce match contre Lens. "J’ai mis deux semaines avant de me décider mais je peux partir la tête haute car le maintien est mathématiquement assuré. Mon contrat est donc rempli. Pour une équipe qui disputait sa première saison complète en venant de P4, je pense avoir fait ce qu’on attendait de moi. Si le comité a demandé aux joueurs fautifs de ne plus venir, mon départ reste lié à toute une série de choses qui se sont passées en interne et qui ne m’ont pas plu", confie Nicolas Dangriaux.