Debraine prend le soleil au El Paraplu Wodecq

Après plus de 15 ans dans le tournaisis, Jean-Louis Debraine a trouvé une seconde maison et une seconde famille à Ellezelles.

Goemaes Julien
 J-L Debraine (à gauche) savoure la montée avec ses coéquipiers
J-L Debraine (à gauche) savoure la montée avec ses coéquipiers ©ÉdA

Tournaisien et joueur du club de Fleur de Lys (ancien Don Bosco) en nationale, Jean-Louis Debraine avait décidé à l’époque de s’éloigner du Tournaisis par amour. Un temps joueur en Nationale 3, il n’a pas hésité à déménager et ainsi changer de club pour El Paraplu Wodecq. Bien qu’il soit descendu de trois divisions, il s’est très vite plu dans le petit club Ellezellois grâce à l’ambiance qui y règne. Trésorier au Paraplu, il forme un duo avec son ami Bernard Delfairiere pour tenir en ordre le club. " Je me considère plus comme une cheville ouvrière plutôt qu’un responsable à part entier, chacun essaie de mettre la main à la pâte à sa manière c’est peut-être ce qui fait notre force."