Covid Safe Ticket: ce qu’on attend de vous

En application depuis une dizaine de jours dans le milieu sportif, le CST amène toujours son lot d’interrogations. On essaie d’y répondre avec l’aide de l’AISF…

L.D.
Covid Safe Ticket: ce qu’on attend de vous
Montrer son CST pour faire son sport: tout le monde n’y est pas contraint! ©Photo News

Depuis le 1er novembre, le sport amateur wallon est soumis, dans certaines conditions, à l’application et au respect du Covid Safe Ticket. Un secteur qui se dit prêt à s’y plier mais qui, exemples à l’appui, peine à s’y retrouver entre ce qui doit être mis en œuvre, ce qui ne doit pas l’être, ce qui est toujours autorisé, ce qui ne l’est plus. Ces dix derniers jours, on a recueilli toute une série de questions venant de sportifs de la région, de parents de sportifs, de dirigeants de club, d’entraîneurs… Pour y répondre, on est allé demander un coup de main à l’Association Interfédérale du Sport Francophone dont le site internet propose une instructive foire aux questions. Serge Mathonet, directeur de l’AISF, et Béatrice Pirotte, conseillère sécurité de l’organisme, y apportent des infos complémentaires, selon les cas de figure posés. Petit rappel de la règle de base: le CST est demandé aux plus de 16 ans pour tous les sports pratiqués en intérieur et l’est également en extérieur dès qu’on atteint les 200 personnes!