BASKET-BALL| Trois contre trois: nos favoris ont représenté, sans succès

Chuter face à des effectifs composés de joueurs issus de divisions nationales ou régionales n’a rien de déshonorant.

Yvon VANDOORNE
BASKET-BALL| Trois contre trois: nos favoris ont représenté, sans succès
L’équipe d’Estaimpuis était composée, pour l’occasion, de Julien Cortesi et des frères Alexis et Baptiste Guyot. ©ÉdA – 501586884526

Ils y sont allés. Ils ont lutté. Ils n'ont pas gagné! Mais ils ont pris un pied pas possible, et c'était bien sûr le but de cette première journée. De l'avis unanime, ce fut un grand moment! «Jouer contre des adversaires d'un tel niveau, rivaliser et échouer de quelques points, peu importe, c'était vraiment un super moment de basket, glissait le Templeuvois Clément Tavernier. Il ne nous manquait pas grand-chose mais jouer dans cette atmosphère de basket, ça valait vraiment le déplacement.» Même son de cloche dans la bouche de l'Estaimpuisien Alexis Guyot, qui avait été pointé sur les réseaux comme un des joueurs à suivre.