Tour de Babel version acrenoise - Royale Entente Acren-Lessines B

Suivre l’exemple de Sanon ou Fuka qui ont franchi le pas de l’équipe B vers l’équipe A, de la P2 vers la D2, voilà ce qu’ambitionnent les joueurs confiés à Bryan Losterman par Denis Dehaene et le comité acrenois.

Nicolas NORTIER
Tour de Babel version acrenoise  - Royale Entente Acren-Lessines B
©ÉdA – 501546033959

«Si on parvient à intégrer deux ou trois joueurs tous les deux ou trois ans, l’objectif est réussi.» Comment expliquer ce succès? «La collaboration entre tous les staffs même si c’est compliqué. Il faut arriver à tirer dans le même sens.» Le coach a repris avec beaucoup d’envie et un groupe dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 23 ans. «On essaie d’attirer des gens qui ont un gros potentiel pour parfaire leur formation et les lancer dans le grand bain de la D2. Les gars qui sont arrivés sont venus pour le foot et l’ambiance. Je trouve qu’on envoie un superbe message d’intégration avec notre effectif formé de Bruxellois, de Wallons, de Flamands et de Français. Une vraie tour de Babel mais ça se passe très bien.»N.N.