S’amuseront-ils à la foire boraine? - P4C – RUS Flobecq

Basculé dans une série C au doux accent borain, Flobecq doit s’adapter au rythme de nouvelles équipes, ce qui ne perturbe pas outre mesure Jérôme Vanstraceele, son entraîneur qui relativise les choses.

V.F.
S’amuseront-ils à la foire boraine?  - P4C – RUS Flobecq
©ÉdA – 501559916361

Et il faut le préciser: à juste titre! «On n’a rien eu à dire de ce côté-là, donc on accepte le fait de devoir évoluer dans cette nouvelle série. Je dois dire que c’est l’inconnu et il nous faudra du temps pour découvrir nos adversaires. Généralement, dans cette P4C, on a des équipes qui savent tout donner sur un match mais manquent souvent de régularité sur une saison complète. Si on parvient à être régulier, on peut avoir un beau coup à jouer.» Un discours serein qui sonne bien dans ce club qui évolue correctement. «On poursuit le travail sur les jeunes, dès le plus jeune âge. Cette saison, on a ainsi inscrit de nouvelles équipes dans différentes catégories de jeunes, ce dont on peut être fier car c’est devenu une priorité.» V.F.