«Riche car on ne doit rien à personne» - RAS Pays Blanc Antoinien

La phrase est du président Alain Fourez qui, avec son comité, a su prendre les bonnes décisions face à la crise liée au Covid pour maintenir le club en bonne santé.

Laurent BECQUART
«Riche car on ne doit rien à personne»  - RAS Pays Blanc Antoinien
©ÉdA – 501559917220

Le Pays Blanc reste ainsi optimiste pour son équipe fanion. «Même si ce sera compliqué vu la manière dont certains de nos adversaires se sont renforcés, on veut se maintenir le plus vite possible en évitant les cinq dernières places pour interdire toutes mauvaises surprises émanant de la D3…» Et pour faire du club antoinien un club stable de l’élite provinciale. Un club qui a offert une nouvelle jeunesse à ses installations de Bruyelle. «Le terrain y a été refait avec l’aide de la Ville. C’est un vrai billard qui sera réservé aux entraînements et matches amicaux. Tous les championnats se joueront sur notre terrain synthétique à Antoing.» Là où la P1 toujours confiée à Gwen Rustin voudra se montrer performante pour remplir la mission qui lui a été confiée par le comité. L.B.