Julien Collie a sauté dans le train - FC Étoilés d’Ere

Un contrôle du SPF Finances et le départ de Laurent Debruxelles auraient pu dangereusement fragiliser les Étoilés d’Ere mais pour rebondir, rien n’a traîné et la nomination de Julien Collie pour prendre place sur le banc a donné un nouvel élan.

Nicolas NORTIER
Julien Collie a sauté dans le train  - FC Étoilés d’Ere
©ÉdA – 501543909048

«Je n’ai pourtant pas postulé mais il n’y a que seize postes à pourvoir en P2 et j’ai appris au cours de ma carrière que le train ne passe pas souvent et qu’il ne faut pas louper l’opportunité de sauter dedans. Le comité et la mentalité, je ne pars pas en pays étranger, explique un coach qui aimerait voir son équipe évoluer avec la mentalité qui lui est chère. Je suis quelqu’un de calme et de passionné. Un éternel insatisfait aussi! Je m’investis beaucoup, j’en attends autant du groupe. Si tel n’était pas le cas, le ton risque de vite monter. J’aime la rigueur et la discipline, sans cela, on n’arrive à rien. Mais le groupe est fort réceptif et éduqué. Ça bosse sérieusement… sans se prendre au sérieux.»N.N.