«HoneyMoen» francophone

En plus de Dottignies, Comines, Houthem et Ploegsteert, chaque saison, on s’attache à suivre Moen. Par affinités! Parce que le KFC, c’est notre «honeymoen» francophone.

La tradition est de rigueur dans cette section de la commune de Zwevegem: on aligne beaucoup de joueurs originaires de la province du Hainaut. Chez les Jaune et noir, on parle finalement autant français que néerlandais. Avec un coach mouscronnois qui a déjà au compteur quelques années de présence au club. Greg Vandenbulcke se plaît à Moen, amoureux qu’il est d’un foot flandrien qu’il a aussi beaucoup côtoyé en tant que joueur. Cette saison, c’est encore une fois la P2B qui est mise au programme du KFC. «Je suis serein! Le groupe n’a pas beaucoup changé. Il était déjà compétitif l’an passé et ce qui nous manquait, on est allé le chercher. L’objectif? Tout dépendra de la concurrence et de ces six à sept équipes qu’on dit très fortes. Si elles le sont vraiment, alors on va viser la huitième place», annonce le coach, la bouche en cœur.