Grosse incertitude chez les ellezelloises

Lors d’un début de saison, il y a des nouvelles qui vous surprennent. Celle qui nous est arrivée d’Ellezelles est peu réjouissante.

À quelques jours du lancement des championnats, c’était toujours la grosse incertitude! Ne cherchez pas la photo de nos Sorcières bien aimées, vous ne la trouverez pas car, à côté de leur nom, il faut placer un point d’interrogation. Depuis plusieurs saisons, sous la houlette de Kristof Leys puis Sam Balcaen, les Ellezelloises étaient une valeur sûre du foot féminin. Mais au plus grand regret du président Jean-Noël Deramée, «le noyau s’est émietté. On a enregistré quatre arrêts pour raisons familiales ou professionnelles et deux départs à la REAL. Les plus anciennes du groupe s’entraînent à Ath. On devait enregistrer des retours qui ont... renoncé. On n’a plus que 12-13 filles, ce qui est trop juste pour tenir toute une saison, en P1 qui plus est.» Une série censée présenter dix équipes mais qui n’en a déjà plus que neuf, Flénu ayant jeté l’éponge. Qu’Ellezelles ne s’ajoute pas au rayon des forfaits!