LE QUIZ DE NOS COACHS| Nouveau bulletin sans bic rouge pour Steve Roussel

Que des «V» synonymes de bonnes réponses pour Steve Roussel qui élimine Laurent Debeurne et se qualifie pour les demi-finales.

Loïc Defoort
LE QUIZ DE NOS COACHS| Nouveau bulletin sans bic rouge pour Steve Roussel
On n’est pas près d’oublier le geste salvateur du capitaine danois auprès d’Eriksen. Pour son nom, c’est peut-être plus dur… ©AFP

Deuxième quart de finale avec, d'un côté, un «miraculé» et, de l'autre, un «surpris» qui ne pensait pas nous entendre à nouveau. «Ton coup de fil me fait plaisir mais me surprend. Je ne pensais pas me retrouver au second tour après ma prestation initiale, s'exclamait Laurent Debeurne qui doit sa présence à ce stade à son succès face à Fabien Delbeeke. Je veux bien mais soit il n'était pas en forme, soit il m'a fait une petite fleur.» Même pas, c'était à la régulière! «Mais cette fois, je suis cuit. L'adversaire est bien trop fort… Mon ami Steve, je te souhaite déjà une bonne demi-finale.» Grand favori aux yeux de beaucoup, Steve Roussel a été à deux doigts d'une sortie précoce en huitièmes face à Johan Devos. «Avec les pronos, un 10 sur 10 au quiz ne suffit pas toujours, confiait un professeur… bon élève. Entre deux conseils de classe, j'avoue que je bûche un peu sur l'Euro. Ça fait bien marrer les collègues qui ne se gênent pas pour me mettre la pression.» Qu'il supporte bien jusqu'ici. Jugez plutôt!