«Mon ranking? Aucune idée»

Les conditions à Chorzow seront très particulières à plus d’un titre: on n’annonce pas le temps chaud qu’apprécient les sprinters alors que de sérieux candidats au titre manqueront à l’appel!

L.D.

«Vu les 14-15 degrés annoncés, il ne faudra pas s’attendre à voir les chronos descendre fort bas. Un peu comme à Yokohama où il y avait beaucoup de vent. Le podium s’était joué autour de 3.28.00», note Camille qui ne se mesurera ni aux États-Unis, ni à la Jamaïque, ni au Canada, ni à l’Australie, ni à Trinité-et-Tobago, tous forfait en raison de la crise sanitaire. Bonne chose? «À première vue, oui car ça laisse pas mal de place mais personnellement, je juge ça regrettable car je préfère gagner quelque chose en ayant dû à me battre contre plus fort et non en raison de son absence. Les forfaits de telles nations enlèveront un peu de valeur et de saveur à la compétition mais si on signe le résultat espéré, on ne boudera pas notre plaisir.»