«On redoute le scénario de 2020»

Du côté de Jean-Guy Sapin, il y a une bonne nouvelle. «J’ai été réélu membre du bureau des Amis de Paris-Roubaix. Je suis reparti pour quatre années dans l’organigramme de l’association», explique le citoyen de Blandain.

L.D.
«On redoute le scénario de 2020»
Jean-Guy Sapin, François Doulcier et tous les Amis de Paris-Roubaix, ici à l’œuvre en mars 2020 avant le confinement, continuent à entretenir les pavés malgré la crise sanitaire. ©ÉdA – 50589025909

Mais il y a aussi un gros doute alors que ce samedi, avec Milan-Sanremo, commence la saison des monuments du cyclisme international. «Aura-t-on droit à Paris-Roubaix cette année?, s’interroge Jean-Guy. Tout indique que ce sera le cas car ASO continue ses préparatifs mais on n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise comme cela avait été le cas en octobre dernier quand la course replacée au calendrier avait été annulée sur décision du préfet. Ce dernier avait pris tout le monde de court. Dès lors, plus la date approche, plus on craint une mauvaise nouvelle, d’autant plus que la situation dans le Nord de la France est préoccupante. sans oublier le confinement annoncé jeudi.»