Le label s’adapte également au Covid

L’ACFF a adapté les critères d’attribution de ses labels pour cette saison et la suivante, vu la situation générée par la pandémie.

Loïc Defoort
Le label s’adapte également au Covid
Grand soleil autour des labels? Pas tout à fait: il y a une grosse zone brumeuse… ©ÉdA – 50458998976

C’est un devoir que, chaque année, les clubs portés sur la formation des jeunes se plaisent à remplir pour obtenir, améliorer, conserver un label. Leur objectif: rencontrer les conditions nécessaires pour se voir octroyer une, deux ou trois étoiles. Un chiffre reflétant la qualité de l’instruction donnée aux jeunes joueurs. Mais avec une saison complètement perturbée par la crise sanitaire, répondre à tous les critères qu’exigent ces labels est impossible.