TENNIS| «Combien de clubs va-t-on y laisser?» - «On programme, quitte à… déprogrammer!»

Non organisés l’an dernier, les interclubs devraient logiquement bien avoir lieu cette année. À l’AFT, on travaille en ce sens, histoire de garder le moral.

Loïc Defoort
TENNIS| «Combien de clubs va-t-on y laisser?»  - «On programme, quitte à… déprogrammer!»
Il y a des décisions que Jean Dauge ne comprend pas: «Qu’on ne dise plus que le sport, c’est la santé!» ©ÉdA – 30157760916

Il faudra plus que la tempête Lola pour balayer les envies de retour des amateurs de tennis sur les courts. Bien que le vent souffle méchamment ces derniers jours, bien que les températures restent encore un peu frisquettes, bien que la crise sanitaire et ses restrictions soient toujours préoccupantes, l’heure est aux préparatifs de la saison d’été dans les clubs de tennis et à la fédération. Président du comité régional de l’AFT Hainaut, Jean Dauge évoque l’alarmante situation de la petite balle jaune, son incompréhension devant certaines décisions, les événements à venir, les interclubs, les tournois et la reprise espérée des activités tennistiques.