BASKET-BALL| «On ne peut nier l’importance du sport»

Sur le parquet brunehaltois, il y avait un très bel enthousiasme. «Je pense que ça transpirait pleinement! On voit immédiatement que les enfants ne demandent qu’une chose: pouvoir pratiquer leur activité physique, être sur le terrain pour se dépenser, se retrouver en groupe.

L.D.
BASKET-BALL| «On ne peut nier l’importance du sport»
Jean-Marie Demeulenaere conseille ses jeunes joueurs de Brunehaut. ©ÉdA – 501187002187

On ne peut pas nier l’importance du sport dans tout ce qui affecte le lien social. Un jeune basketteur, ce qui l’intéresse, c’est jouer, c’est dribbler, shooter et faire marquer ses copains. C’est pour ça qu’il aime le basket. Si on lui enlève cette possibilité, on lui fait mal au cœur, on lui retire quelque chose qui lui est cher. Et en cette période de crise sanitaire qui le prive déjà des contacts familiaux habituels avec ses grands-parents ou ses cousins et cousines et qui le maintient à l’école ou à la maison, on doit lui laisser ça. C’est primordial», dit Ronny De Vlieger.