Docteur Saint-Jean au chevet de Mouscron: épisode trois!

Des coachs qui partent ou arrivent et d’autres qui remplacent: en coulisses, ça a bougé en février mais sur le terrain, c’était aussi mouvementé.

Loïc Defoort
Docteur Saint-Jean au chevet de Mouscron: épisode trois!
On croyait qu’on ne l’y reprendrait plus… Pour rendre service, Philippe Saint-Jean est revenu s’asseoir sur le banc de touche du Canonnier. ©Belga

C'est une histoire de coupe en ce mois de février. Et elle est bien pleine, dans le sens où cela suffit pour nos clubs! Car, dans le fond, les différentes coupes sont plutôt vides. À commencer par celle qui concerne la balle orange francophone! En basket, le samedi 1er février, Maffle a rendez-vous sur parquet neutre avec Genappe afin de valider son billet pour la finale de Coupe AWBB. Au Palais du Midi, la P1 athoise justifie son statut de poil à gratter. Face à la régionale 2 brabançonne, l'hymne joué par les Éléphants roses de Patrick Verdun est quasi sans fausse note. Malgré l'absence de Jules Andries, l'un de ses métronomes, Maffle va pousser Genappe à la prolongation grâce à son chef d'orchestre Laurent Wilmus qui, tel un maestro, répond à Vandersteen et N'Gabo. Mais, bien qu'en tête à 91-90, les Hennuyers craquent à la dernière seconde, Nocent y allant d'un «buzzer beater» cruel pour ses courageux adversaires.