HANDBALL| A l'Estu, «on reprendra dès que possible»

Décréter une saison blanche, cela simplifie bien des choses et permet de voir plus clair mais cela peut aussi rendre plus complexes certains aspects de la gestion d’un club.

L.D.

Y aura-t-il une volonté de tous à jouer alors qu’inévitablement, ça engendrera des frais qui ne déboucheront sur aucun verdict sportif? Du côté de l’Estu, on ne s’embarrasse pas de cette question. «Notre but est d’organiser la pratique du handball et d’en trouver les moyens pour tous. Ce ne sera pas facile mais dès qu’on pourra jouer, on fera tout le nécessaire. Hors de question de donner rendez-vous l’année prochaine à nos licenciés qui ont trop envie de pratiquer leur sport et de retrouver l’ambiance du club», dit Arnaud Baudru.