Camille Laus court «pour la Belgique»

Membre du groupe d’entraînement des Borlée, la Tournaisienne a suivi le mouvement, quittant la ligue francophone pour le pôle flamand.

Loïc Defoort
Camille Laus court «pour la Belgique»
«Quand je cours, ce sont les couleurs belges que je porte fièrement sur le dos.» ©Belga

Revenu sur la table à maintes reprises par le passé, le transfert des Borlée d'une fédération à l'autre était clairement devenu inéluctable suite à la réélection de Thomas Lefebvre à la tête de la Ligue Belge Francophone d'Athlétisme. La confirmation est tombée vendredi dernier: la Vlaamse Atletiekliga a pris sous son aile la famille Borlée et les membres de son groupe d'entraînement au sein duquel on retrouve Camille Laus. Pour notre Tournaisienne, spécialiste du 400, capitaine du relais féminin et en route vers les JO, il n'y a toutefois «rien qui change.»