TENNIS| Le Brabant wallon en force à Enghien

Proximité oblige, beaucoup d’inscrits au tournoi d’Enghien venaient de la province brabançonne. Des joueurs qui ont raflé toutes les mises.

L.D.
TENNIS| Le Brabant wallon en force à Enghien
Roméo Choquet, un des joueurs athois présents à Enghien. ©ÉdA – 50864772196

Beaucoup de simples, jeunes et adultes, quelques doubles sur les courts du Tennis Club d’Enghien! Avec des visages connus de notre région – essentiellement de la région athoise! – mais aussi et surtout des joueurs issus des régions avoisinantes. Le Brabant wallon était ainsi fortement représenté avec des affiliés du Léopold ou encore de Rebecq. En messieurs 2, c’est d’ailleurs un Brabançon qui s’est imposé. Harry Leruth a pris la mesure de Thibaut Basselet de Soignies. Natan Janssens a dominé les M3. Le Rebecquois n’a pas dû batailler en finale, Youri Torrekens n’a pu être présent pour disputer la victoire à son opposant. En M4, on ne doit pas changer de province, le gagnant Thomas Costa étant affilié à l’Orée. On passe à Bruxelles pour les M5: succès de Julien Foucart du Racing! Là où bon nombre de clubs peinent à ouvrir des tableaux féminins, à Enghien, trois catégories ont pu en découdre. En D2, succès de Cléa Eeckeleers de Waterloo. En dames 4, Mélodie Gevorgian du Charles-Quint a, elle, assumé son rôle de favorite. Et un cran plus bas, Margaux Richer de Tubize a dicté sa loi.