Allison: jeune, femme… et présidente!

Qui a dit que les beaux rôles étaient réservés aux hommes d’un certain âge? Allison Hollevoet est la nouvelle présidente de la fédé francophone.

Loïc Defoort
Allison: jeune, femme… et présidente!
Sur ou en dehors des tatamis, Allison Hollevoet, c’est juste de la détermination à l’état pur. ©ÉdA – Loïc Defoort

C’est la surprise du chef ou plutôt de la cheffe! Vendredi soir, Allison Hollevoet a détrôné un Michel Bertrand en place depuis 2007 et est devenue la nouvelle présidente de la fédération francophone, six jours après une assemblée générale particulière, qui s’était déroulée en comité plus que restreint, dans les bureaux d’un huissier de justice, avec un vote réalisé par courrier pour éviter tout risque de rassemblement lié au coronavirus. Mesures exceptionnelles qui avaient débouché sur un verdict tout aussi exceptionnel puisque trois administrateurs, le vice-président Éric Digiugno, le secrétaire général Jean Grétry et le trésorier Michel Theys, tous assimilés pro-Michel Bertrand, n’avaient pas été réélus, n’atteignant pas les 50% de votes indispensables.