Un nouvel essor pour le Luna Marquain

Le comité du Luna a remis sa démission en pleine période des transferts mais le club a été repris par trois joueurs très motivés.

Caroline POULAIN
Un nouvel essor pour le Luna Marquain
Les anciens dirigeants laissent leur place à Michel, Julien et Thomas pour prendre la relève du club. ©ÉdA – 50751980598

C'était la rumeur qui inquiétait le milieu pongistique en cette période de transferts. Tout à coup, la quasi-totalité des joueurs de l'Essor Luna Marquain s'est retrouvée sur la liste prête à s'inscrire ailleurs. Ça ne pouvait rien signifier d'autre que la fermeture de ce club créé en 1969. Et en effet, Maxime Plateau, président depuis dix ans, et sa compagne Sylvie Carpentier, trésorière, ont pris la décision, tardivement dans la période des transferts, de laisser leur place en raison de tristes épreuves familiales rencontrées lors de la crise de la Covid-19. Heureusement, ils ont trouvé des remplaçants motivés! Trois pongistes se sont portés volontaires afin de reprendre les rênes du Luna. Il s'agit de Michel Delzenne, Julien Bourdy, Thomas Pichon. « En trois quarts d'heure, notre décision était prise avec Julien: nous ne pouvions pas laisser tomber ce club dans lequel nous avions débuté, nous allions le reprendre, raconte Thomas Pichon, officiellement devenu le trésorier du Luna depuis ce 15 juin. Julien prend le rôle de secrétaire-responsable des interclubs mais il nous fallait un président et Michel a accepté le challenge.»