La balle pelote francophone préfère temporiser

Si, comme nous vous le précisions hier, la Fédération nationale de jeux de paume a opté pour l’annulation pure et simple des championnats dans les divisions dont elle a la gestion – dans les deux pages qui suivent, on essaie, via des témoignages de joueurs et de dirigeants, de vous en expliquer les tenants et aboutissants – de son côté, la Fédération des jeux de paume de Wallonie-Bruxelles a pris l’option de la temporisation en misant sur l’attente: «La FJPWB tient à rappeler que le plan de déconfinement par phases pour chaque sport n’a pas encore été examiné par le CNS et les experts.

L.D.

Il est rappelé que les différentes dates de phasage peuvent évoluer. Au contraire de la FNJP, nous ne prendrons dès lors aucune conclusion hâtive pour l’organisation des compétitions tant en ligues qu’en régionales et chez les jeunes. Nous gardons un contact permanent avec les ministres, administrations et associations pour expliquer notre sport et ses particularités. Chaque reprise se fera dans le respect des infos reçues. La FJPWB veillera à ce que ces conditions soient organisables et intéressantes pour les joueurs, les cercles, les arbitres et les spectateurs.»