Tambour préfère quitter son poste à la fédération…

JUDOAvec la crise liée au coronavirus, il y a de la tension dans l’air au sein de certaines fédérations. Depuis la fin de la semaine passée, c’est le cas au niveau du volley-ball où l’on ne parvient pas à être d’accord sur un éventuel calendrier de reprise des championnats.

L.D.

Depuis hier, l’on sait que ça chauffe aussi au sein des instances du judo. Des tensions internes, mêlées à des avis contraires sur la manière de gérer la crise sanitaire et la façon d’entrevoir des entraînements en période de confinement, ont eu raison de la volonté de Bernard Tambour de rester dans son rôle de directeur technique au sein de la fédération francophone. Le dirigeant tournaisien estime que l’aile wallonne n’a pas fait preuve d’assez d’initiative pour proposer en ces temps difficiles un projet concret à ses affiliés, comme l’a fait l’aile flamande. Ne se sentant pas assez écouté, le président du Judo Top Niveau Tournai a pris la décision d’arrêter les frais et de présenter sa démission auprès de la fédération francophone.