SAUT EN LONGUEUR| Deuxième de notre Mérite, Corentin Campener est tout en contraste

Les titres nationaux, l’athlète connaît depuis 2010. Il en veut plus! À ses yeux, 2019 n’a donc pas été un très grand cru. Contrairement à 2018…

Loïc Defoort
SAUT EN LONGUEUR| Deuxième de notre Mérite, Corentin Campener est tout en contraste
L’Euro 2018 à Berlin: le tout premier gros rendez-vous international pour Corentin! «Et j’aimerais revivre cela...» ©Belga

Corentin Campener, c'est le genre de sportif qui affiche une honnêteté à toute épreuve! Lorsqu'on lui a signalé sa nomination à notre Mérite sportif qui retrace l'année 2019, toute sa spontanéité a parlé: «Je suis le premier surpris car la saison dernière n'a pas été exceptionnelle, s'exclame le sauteur en longueur de Bléharies. Je la qualifie même de catastrophique! Une saison à oublier. Pas grand-chose n'a fonctionné. J'avais effectué de bons débuts sur élan réduit. Mais par la suite, je n'ai jamais su enchaîner. À part à Heusden où j'ai sauté à 8 mètres mais ça n'a pas été validé car j'avais mordu d'un petit centimètre. J'ai eu du mal à trouver mes sensations en compétition. Pourtant, je sortais de bons entraînements. Difficile d'expliquer pourquoi ça ne voulait pas le faire. Il y a des saisons où ça ne veut pas. Il faut juste parfois l'accepter.»