TRIATHLON| Les Trigétistes avaient hâte d’en découdre

Dans quinze jours, ils auraient dû lancer leur saison collective à l’occasion des Chaufours. Les affiliés du TriGT voulaient marquer les esprits.

Loïc Defoort
TRIATHLON| Les Trigétistes avaient hâte d’en découdre
Quand reverra-t-on Christophe De Keyser et les Trigétistes en course? Ça reste la question.! ©Belga

D'ici deux semaines, cela devait être l'événement de l'année au Triathlon Club du Grand Tournaisis! La première grande occasion de mettre en avant les couleurs du club, le tout à la maison, comme la tradition le veut, sur le site de l'Orient. Début mai, en temps normal, c'est l'heure des Chaufours. Le rendez-vous marquant pour le TriGT. Celui à ne pas manquer! Celui qui permet de se produire à domicile. Celui qui décerne les titres de champion de Belgique par équipes. Et celui qui lance la compétition des Team Series, championnat interclubs regroupant les meilleurs cercles du pays. Une compétition au niveau très relevé qui a déjà souri aux Trigétistes depuis sa naissance en 2015 mais vis-à-vis de laquelle nos régionaux doivent une revanche, l'édition 2019 ne s'étant terminée que sur une quatrième place. «Mais l'on n'avait fini qu'à quatre points (NDLR: sur un total de plus de 200) de la deuxième position, rappelle le président Jacques Naveau dont la première équipe, évoluant en D1, avait joué de malchance lors de la dernière étape en région anversoise. En premier relayeur, Peter Denteneer s'était déchiré le petit orteil lors du départ à vélo alors qu'il était en tête après la natation. Il avait dû abandonner, privant Christophe De Keyser et Erwin Vanderplancke d'épreuve et laissant la charge au second team de finir à la meilleure place possible pour prendre un maximum de points. Ce que Mattias Vaneetveld, Brice Gayant et Michaël Rosu avaient réussi à faire. Insuffisant toutefois pour sauver notre place sur le podium final!»