NATATION| «Sans passion, peine perdue»

Nager, nager et encore nager! S’astreindre à une quantité importante de longueurs, la natation reste un sport ingrat. «C’est pourquoi sans la passion, on se lasse, on n’y arrive pas, on ne dure pas, précise Horatiu Droc.

L.D

La notion de sacrifice est primordiale. Chez nous, on a des jeunes qui, plus tard, même après leur carrière de sportif, ne se laisseront jamais aller car ils savent ce qu’est le sacrifice, ce que c’est de se priver de certaines choses pour se donner une chance de réussir. Ce n’est pas donner à tout le monde de consacrer une vingtaine d’heures par semaine de son temps à aller s’entraîner. La motivation, c’est une des clés.»