Contrôles de stupéfiants dans les gares de Wallonie

La police réitérera les contrôles en matière de stupéfiants dans les gares de Wallonie picarde. Le contrôle de mai avait été efficace.

Contrôles de stupéfiants dans les gares de Wallonie
Contrôle police gare - drogue + identité ©ÉdA – 30365294910

En juillet, Daniel Senesael interrogeait la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, sur une opération de police menée dans les gares de Tournai, Mouscron et Herseaux. Celle-ci vient de lui répondre…

«Lundi 18 mai avait lieu une opération policière mobilisant plus de 100 agents dans les gares de Tournai, Mouscron et Herseaux visant à lutter notamment contre des problèmes de stupéfiants. Il s’agit là d’une opération à saluer dans la mesure où ces gares, et plus particulièrement la gare d’Herseaux qui a été délaissée, deviennent de plus en plus le terrain de jeu de nombreux dealers. Madame la ministre, quels ont été les résultats de cette opération? Une telle opération sera-t-elle répétée à brève échéance? Enfin, est-il prévu de renforcer la présence policière en gare d’Herseaux, laquelle, j’insiste, est laissée à l’abandon. »

La ministre Galant a communiqué au député bourgmestre les résultats de cette opération.

En tout, 1557 personnes et 45 trains ont été contrôlés. Parmi elles, les policiers ont effectué 40 signalements Schengen. Par ailleurs, 5 fouilles ont été positives, 12 procès-verbaux dressés pour stupéfiants, 1 PV simplifié et 4 PV judiciaires.

De plus, 13 saisies de substances illicites ont également été réalisées, tout comme 2 arrestations administratives et 1 arrestation judiciaire.

«D'autres actions, sous la direction du Directeur Coordinateur du Hainaut, sont programmées sous peu sur trois axes: Mouscron/Tournai; Ath/La Louvière/Charleroi et Mons/Soignies. Selon les résultats obtenus, d'autres opérations seront envisagées ultérieurement », a ajouté Mme Galant.

Pour ce qu'il s'agit de renforcer la présence policière en gare d'Herseaux, la ministre de la Mobilité a précisé qu'il s'agissait de la compétence du bourgmestre de la ville de Mouscron «qui a la possibilité de demander à sa police locale de renforcer leur présence dans cette gare, conformément à la circulaire du 15 avril 2002. »

Elle a conclu en expliquant que, par ailleurs, la gare d'Herseaux fait partie des endroits sécurisés en priorité par le poste de la police des chemins de fer de Mons et ce, dans le cadre des actions «Trespassing » (traversée illégale des voies) mises sur pieds avec Infrabel, à raison de trois actions annuelles, chacune répartie sur trois jours. »

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...