La belgitude envahit le Salon

Le Salon à Silly accueillera ce samedi The Experimental Tropic Blues Band presents «The Belgians» and The Spectors.

La belgitude envahit le Salon
10452982_921671751178829_2655142231908939523_o.jpg ©Eva Vlonk Photography

The Experimental Tropic Blues Band présente «The Belgians», ou l'envie irrésistible d'un trio made in Belgium d'explorer, à travers le son et l'image, la singularité, l'absurde et le surréalisme inhérent à ce pays aussi grand qu'un confetti! Un album concept sur la Belgique, ça ne peut pas être sérieux. Quand ce sont les turbulents «Tropic» qui s'y collent, c'est forcément décapant! Il s'agit donc de montrer la Belgique de manière artistique, populaire voire décalée, en n'oubliant pas de présenter ses événements et ses personnages marquants, atypiques ou touchants. Le tout sur un ton décomplexé et foncièrement rock & roll! Les morceaux sont énergiques, les paroles sont sans langue de bois et bien éloignées de ce fameux «compromis à la Belge».

The Spectors

Véritable coup de cœur, dans le cadre de la tournée «Interclubs» (organisée par Club Plasma et Club Circuit) et nouvel espoir flamand, le groupe The Spectors tire son nom du créateur du «Wall Of Sound». Mais plus que chez Phil Spector, c'est dans le rock lo-fi américain et le shoegaze anglais que cette formation, emmenée par la mignonne Marieke, puise ses références. Ce ne sont pas les surprises qui ont manqué ces deux dernières années pour les Spectors. Fin 2012, les démos du groupe attirent immédiatement l'attention du label indie [PIAS]. 2013 débutait à peine que les Spectors avaient uni leurs efforts avec un éditeur, un label et un agent. Entre-temps, leur playlist tenait suffisamment la route pour pouvoir charmer le public de plusieurs festivals prestigieux en Belgique et une 1re partie de My Bloody Valentine fut la cerise sur le gâteau d'une année inoubliable. Une collaboration avec Chris Urbanowicz, ancien guitariste des Editors, aboutit à un premier E.P. sans titre, sorti début 2014 dont les deux singles, ont séjourné 18 semaines dans le hit-parade alternatif de Studio Brussel. Depuis, ils ont enregistré Light Stays Close, dix morceaux balayant un demi-siècle de musique pop et rock, sans jamais abandonner leur son unique et leur identité. Des mélodies entraînantes et des harmonies célestes qui s'écrasent avec une violence apaisante contre les murs de son typiquement spectoriens.

Samedi 18 avril. Ouverture des portes 20 h. Concert 21 h. Prix: 13€ – 16€ à la caisse.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...