Se sentir à la maison, dans le Salon

La Team Salon et Silly Concerts ASBL unissent leurs forces pour proposer un tremplin musical et des jeudis acoustiques.

Audrey Ronlez
Se sentir à la maison, dans le Salon
Le Salon ©ÉdA – 21484446270

Le «Salon de musique», de son nom d’origine, n’a jamais aussi bien porté son nom… Si les activités culturelles – et en particulier les concerts – ont toujours habité cet endroit phare de la vie associative et locale de Silly, ce sont à présent deux collectifs qui s’occupent de faire vivre les lieux et son excellente acoustique.

François Mertens, qui a repris le café en décembre 2011, est le seul maître à bord, mais il peut compter sur l'aide de sa Team Salon et de Silly Concerts ASBL.

Deux entités complémentaires

La Team Salon, ce sont «les potes»: six bénévoles et amis du patron qui ont décidé de l'aider. «François avait déjà énormément de choses à faire et, en tant qu'amateurs et connaisseurs de musique, nous voulions faire vivre le lieu», se souvient Aubry, chargé de la programmation de la Team Salon.

Silly Concerts, c'est l'ASBL de presque toujours… «Elle existe depuis 1998, soit quelques années à peine après la renaissance du Salon», développe Denis Jalocha, un des responsables de l'équipe. «Mais, à cette époque, l'ASBL s'appelait " Chant du Possible " comme ce fut le cas jusqu'il y a cinq ans.»

Si les deux collectifs ont des manières de travailler et des personnalités musicales très différentes (métal-rap pour la Team et pop-rock pour Silly Concerts), elles ont décidé d'unir leurs forces. Depuis le début 2015, ces mélomanes en tous genres ont décidé de travailler ensemble. «Avant, alors que tout le monde vient ici pour écouter de la musique et que tous les goûts sont dans la nature, il y avait un manque de communication entre nous .»

Deux événements marquent déjà cette nouvelle collaboration. Ce samedi 21 mars, ce sera le premier contest muscial du Salon. Un tremplin musical pour une dizaine de groupes de la région et plus loin. «L'idée est de leur donner l'opportunité de jouer sur scène, dans de bonnes conditions», souligne Aubry. «Suite au vote (4 voix du jury de pros et une du public), ils pourront gagner des premières parties de groupes plus connus.»

Le second événement est plutôt un concept. «Nous lancerons, le 16 avril, les jeudis acoustiques. Tous les jours, nous recevons des propositions auxquelles nous ne pouvons pas donner suite. Ces soirées musicales du jeudi nous permettraient de faire jouer plus de monde, mais aussi et surtout, de faire découvrir au plublic de nouvelles sonorités de qualité. On aimerait que les gens se disent " Tiens, c'est jeudi, il y a un concert au Salon, je ne sais pas ce que c'est, mais je vais aller voir… " Tous les styles seront proposés du moment que c'est acoustique (NDLR: à ce titre, les jeudis jazz intégreront le programme). L'entrée sera gratuite et le groupe jouera sur la petite scène, proche du public. On veut que tout le monde soit comme à la maison.»

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...