FOOTBALL| Et si la chance souriait enfin aux Rumois

Rumes sera une fois encore un adversaire redoutable qui a su conserver l’ensemble de son effectif. Mieux vaut se méfier de lui!

Vincent FOCKEDEY
FOOTBALL| Et si la chance souriait enfin aux Rumois
©ÉdA – 50862285751

En terminant deux fois à la deuxième place des dernières éditions du championnat, Rumes est un peu considéré comme le «Poulidor» de notre foot régional. Bloqués une première fois par Ellezelles, puis par Velaines l'année passée, les protégés de Sébastien Dangleterre espèrent que la réussite sera cette fois-ci au rendez-vous. «L'année où je suis arrivé, il faut reconnaître qu'Ellezelles avait dominé la série. La saison dernière, on ne sait pas ce que cela aurait pu donner dans le duel avec Velaines qu'on devait encore recevoir lors de la dernière journée. On ne le saura jamais… On a échoué de peu deux fois mais en même temps, on se sert de ça pour avancer. Après ces deux saisons malgré tout réussies pour le club, on sait que l'on sera encore plus attendu dans cette série qui ne manque pas de candidats aux premières places. Bien sûr, les résultats, c'est important mais on veut surtout garder le plaisir de pratiquer notre sport favori dans une bonne ambiance. Le groupe s'entend bien depuis deux ans, on travaille donc dans la continuité. On n'a pas changé grand-chose dans l'équipe, ce n'était pas peine puisque le groupe vit bien ainsi. Malgré tout, nous sommes des compétiteurs, on va donc essayer de faire mieux cette fois-ci», conclut le coach rumois qui souligne l'aide précieuse apportée par son T2, Rémi Laurent dans la gestion de l'équipe.