Un jeune papa de 26 ans frappé à mort au Cap'tain

Geoffrey Huygelier, un habitant de Leers- Nord, a été frappé mortellement à la tête dans la discothèque où il était employé.

Un jeune papa de 26 ans frappé à mort au Cap'tain
691946

Vers 3h, ce samedi, Geoffrey Huygelier était à son poste au Cap'tain. Il connaît son boulot : voici un an, plus ou moins, qu'il travaille chaque week-end au mégadancing de La Glanerie. Logiquement, il a semble-t-il fait remarquer à un groupe de quatre clients qu'ils ne pouvaient pas pénétrer dans le bloc sanitaire avec leurs verres. Pour toute réponse, le préposé aux toilettes a reçu des propos agressifs. Puis, sans crier gare, un membre du groupe mécontent a asséné à Geoffrey Huygelier plusieurs coups de poing à la tête.

L'auteur des coups, un Français né en 1987 et originaire du département de l'Aisne, reconnaît avoir donné un coup. Pourtant, le visionnage des bandes vidéo par la police fédérale témoigne bien de plusieurs coups, trois au moins. Le parquet de Tournai organisera une reconstitution des faits, la semaine prochaine sans doute, pour tenter de comprendre le déroulement du drame.

Une autopsie et divers examens médicaux donneront par ailleurs des éclaircissements sur la violence des coups portés à Geoffrey, et les causes exactes de son décès. « Il semblerait que la violence des coups, et leur localisation au visage, aient provoqué un oedème cérébral », précisait ce week-end le substitut du Procureur du Roi de Tournai, Pierre Andrien.

La mort a été très rapide. « Les services de sécurité du dancing sont intervenus très rapidement pour secourir la victime. Mais à l'arrivée des services du SMUR, la victime était décédée »

, explique Pierre Andrien.

L'auteur des coups en prison Grâce aux vidéos des caméras de surveillance de la boîte de nuit, l'auteur des faits a rapidement pu être interpellé ainsi que les trois jeunes qui l'accompagnaient. Tous ont été entendus sur place par les services de police, et entendus par la juge d'instruction Sophie Bastin. Celle-ci a logiquement délivré un mandat d'arrêt à l'encontre de l'auteur des coups mortels, du chef de coups et blessures ayant entraîné la mort.

La famille de la victime si durement éprouvée a reçu un soutien psychologique de la police du Val d'Escaut.

Notre journal présente ses très sincères condoléances aux proches de Geoffrey Huygelier.