Une fillette écrasée par un bus

Hier dans l'après-midi, une petite fille , âgée de trois ans, a perdu la vie. De retour de l'école, elle s'est fait écraser par le bus scolaire.

Alors qu'elle venait d'être déposée par un bus scolaire face au domicile de ses parents à Rumes, près de Tournai, une fillette de 3 ans, qui serait prénommée Coline, est morte écrasée par le véhicule.

La petite fille de la famille Renier, avait une soeur jumelle. Elles étaient les petites dernières d'une famille de 4 enfants. La victime allait avoir 4 ans en septembre prochain.

Un soleil bas serait à l'origine de ce tragique accident, qui s'est produit hier après-midi dans la cité Henri Soyer à Rumes.

Vers 16 h 45, l'enfant est descendue du bus face au domicile de ses parents. Après avoir traversé la rue, la fillette est revenue vers le bus. Son jus de fruits lui aurait glissé des mains, et elle a sans doute voulu le ramasser. C'est à ce moment précis que l'autocar a repris la route.

Selon les premières constatations, éblouie par un soleil fort bas, la conductrice du bus de ramassage scolaire n'a pu voir la petite fille qui était devant son véhicule. L'enfant a été tuée sur le coup.

Très rapidement, le service d'aide aux victimes de la police de Tournai est intervenu et a pris en charge la maman qui a fait une crise de nerfs.

Le bourgmestre de Rumes, Michel Casterman, s'est rendu au domicile des parents.

Le service d'aide aux victimes a également pris en charge les enfants qui étaient dans le bus. Ils étaient encore au nombre de quinze, puisque le bus scolaire commençait tout juste sa tournée. Tous ces enfants seraient élèves à l'école commune de Rumes.

Le parquet de Tournai a été avisé des faits et un expert a été désigné. Une enquête a été ouverte par la police de la zone de Tournai.

Les riverains sont évidements sous le choc de ce terrible drame.